La mine de Canadian Malartic entend poursuivre ses activités jusqu'en 2028 et donc avoir une fosse deux fois plus grande que prévu initialement.

Lire l'article du Devoir.