Sols et Eaux souterraines

Présentation

Le secteur Sols et Eaux souterraines couvre les problématiques de la réhabilitation des terrains contaminés et de la protection des eaux souterraines. Le secteur regroupe les principaux acteurs du milieu incluant les ministères, les firmes et consultants spécialisés en évaluation de site et décontamination, les sites d’enfouissement et les intervenants municipaux.

Les grands dossiers actuellement en chantier sont :

  • la traçabilité des sols contaminés avec Optel;
  • la valorisation des sols faiblement contaminés;
  • la caractérisation des terrains contaminés;
  • la nouvelle politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés;
  • la réhabilitation des sites urbains contaminés.

Enfin, les membres mettent en place chaque année le Colloque Sols et Eaux souterraines qui aborde les sujets d’actualités dans le domaine.

Comités sectoriels

Comités sectoriels

Le secteur Sols et Eaux souterraine comprend plusieurs comités permanents. La vocation de ces comités est de permettre aux différents intervenants de ce secteur d’activité de se rencontrer pour partager l’expertise et les expériences acquises, au Québec et ailleurs, afin de répondre aux défis actuels et futurs.

TRAÇABILITÉ

Traçabilité

Ce 28 juin, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charrette, a annoncé l’adoption du Règlement concernant la traçabilité des sols contaminés excavés. Cette nouvelle réglementation prévoit l’utilisation obligatoire du système gouvernemental de traçabilité Traces Québec pour tout mouvements de sols contaminés à l’extérieur de leur terrain d’origine. Bien que le nom et le logo de Traces Québec aient appartenu à Réseau-Environnement, le MELCC les utilise désormais pour désigner son système gouvernemental de traçabilité des sols contaminés excavés qui sera disponible au moment opportun sur le site Web d’Attestra.

Notez que le système gouvernemental est différent du système GeoTrace développé par Optel et que ce dernier peut toujours être utilisé jusqu’au 1er janvier 2023 pour effectuer la traçabilité des sols contaminés non visés par le règlement. Pour plus d’informations, visiter la page du système de traçabilité GeoTrace

Formations à venir pour les techniciens et les techniciennes en environnement

Dans le but de répondre à un besoin de l’industrie de décontamination des terrains au Québec, Réseau Environnement a fait appel à EnviroCompétences pour mettre sur pied la formation des techniciens et des techniciennes en caractérisation et réhabilitation de terrains contaminés. Le projet, en développement depuis 2019, avait notamment reçu l’appui du Ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques qui a grandement collaboré à l’élaboration du contenu initial. L’obtention d’une subvention de la Commission des partenaires du marché du travail par EnviroCompétences, a permis de commencer en janvier 2020, avec les parties prenantes du secteur, les travaux de conception de la formation. Réseau Environnement collabore très activement à l’élaboration de cette formation et participe à toutes les étapes de concertation et de validation des contenus de formation. Réseau Environnement est fier de cette association qui permettra d’offrir une formation de qualité aux techniciens et aux techniciennes du secteur.

Réseau Environnement et l’AQVE se sont également associés afin de non seulement offrir une formation, mais également une certification pour les techniciens et les techniciennes en caractérisation et réhabilitation des terrains contaminés.

Au moyen d’une formation développée par EnviroCompétences, à laquelle nous collaborons, et d’une certification offerte par l’Association québécoise de vérification environnementale (AQVE), les travaux de caractérisation et réhabilitation de sites se trouveront renforcés par l’expertise uniforme et de qualité des techniciens et des techniciennes en environnement.

Ces formations contribueront au savoir-faire des techniciens et des techniciennes en développant des acquis adaptés aux besoins du marché en constante évolution, tout en soutenant le secteur et l’innovation des techniques de terrain.

Considérant la situation actuelle, la date de la première formation n’est pas encore déterminée, formation qui abordera les techniques de caractérisation, l’échantillonnage, les techniques de réhabilitation, la traçabilité et plus encore.

Vous êtes un technicien, une technicienne ou un employeur et vous voulez en savoir plus? Écrivez-nous!

Témoignages

Webinaires reliés

Consultez les derniers webinaires pour ne rien manquer.