PRÉSENTATION

Le secteur Sols et Eaux souterraines couvre les problématiques de la réhabilitation des terrains contaminés et de la protection des eaux souterraines. Le secteur regroupe les principaux acteurs du milieu incluant les ministères, les firmes et consultants spécialisés en évaluation de site et décontamination, les sites d’enfouissement et les intervenants municipaux.

Les grands dossiers actuellement en chantier sont :

  • la traçabilité des sols contaminés avec Traces Québec;
  • la valorisation des sols faiblement contaminés;
  • la caractérisation des terrains contaminés;
  • la nouvelle politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés;
  • la réhabilitation des sites urbains contaminés.

Enfin, les membres mettent en place chaque année le Colloque Sols et Eaux souterraines qui aborde les sujets d’actualités dans le domaine.

Formations à venir pour les techniciens et les techniciennes en environnement

Dans le but de répondre à un besoin de l’industrie de décontamination des terrains au Québec, Réseau Environnement a fait appel à EnviroCompétences pour mettre sur pied la formation des techniciens et des techniciennes en caractérisation et réhabilitation de terrains contaminés. Le projet, en développement depuis 2019, avait notamment reçu l’appui du Ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques qui a grandement collaboré à l’élaboration du contenu initial. L’obtention d’une subvention de la Commission des partenaires du marché du travail par EnviroCompétences, a permis de commencer en janvier 2020, avec les parties prenantes du secteur, les travaux de conception de la formation. Réseau Environnement collabore très activement à l’élaboration de cette formation et participe à toutes les étapes de concertation et de validation des contenus de formation. Réseau Environnement est fier de cette association qui permettra d’offrir une formation de qualité aux techniciens et aux techniciennes du secteur

Réseau Environnement et l’AQVE se sont également associés afin de non seulement offrir une formation, mais également une certification pour les techniciens et les techniciennes en caractérisation et réhabilitation des terrains contaminés.                                     

Au moyen d’une formation développée par EnviroCompétences, à laquelle nous collaborons, et d’une certification offerte par l’Association québécoise de vérification environnementale (AQVE), les travaux de caractérisation et réhabilitation de sites se trouveront renforcés par l’expertise uniforme et de qualité des techniciens et des techniciennes en environnement.

Ces formations contribueront au savoir-faire des techniciens et des techniciennes en développant des acquis adaptés aux besoins du marché en constante évolution, tout en soutenant le secteur et l’innovation des techniques de terrain.

Considérant la situation actuelle, la date de la première formation n’est pas encore déterminée, formation qui abordera les techniques de caractérisation, l’échantillonnage, les techniques de réhabilitation, la traçabilité et plus encore.

Vous êtes un technicien, une technicienne ou un employeur et vous voulez en savoir plus? Écrivez-nous!

* indicates required



Témoignages de nos membres

À titre de membre de Réseau environnement depuis 2008 et directeur du comité réhabilitation depuis 2016, je tenais à souligner l’incidence positive qu’a eu Réseau Environnement dans mon parcours professionnel chez SNC-Lavalin. Les possibilités de réseautage  sont nombreuses, de par la  diversité  des activités qui s’y déroulent (colloques, groupe de travail technique, webinaire, etc.). La possibilité de s’impliquer dans divers comités techniques permet de côtoyer plusieurs spécialistes dans le domaine de l’environnement et ainsi de voir des points de vue diversifiés, enrichissant ainsi notre expérience professionnelle et personnelle. L’implication dans ces comités et les gens que l’on y côtoie nous permet d’être à l’affut des nouveautés autant techniques que règlementaires et d’avoir la possibilité de nous exprimer sur différents sujets qui nous concernent de faire une différence.

Didier Octeau, membre de Réseau Environnement et directeur du comité de réhabilitation