Réseau Environnement recommande au ministre de l’Environnement et de la Lutte aux Changements Climatiques la modification rapide de la norme relative au plomb dans le Règlement sur la qualité de l’eau potable

Montréal, 22 octobre 2019 – Réunis à l’occasion de la quarante deuxième édition du Symposium sur la gestion de l’eau à Montréal, Réseau Environnement le plus grand regroupement de professionnels, d’expertes et d’experts en environnement du Québec (dont la grande majorité œuvre dans le domaine de l’eau) considère qu’il est nécessaire de revoir et d’ajuster rapidement la norme relative au plomb dans le Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP).

Afin de remédier aux risques à la santé publique, particulièrement pour la santé des enfants, Réseau Environnement recommande :

  1. 1. La révision immédiate de la norme sur le plomb dans le RQEP et du protocole d’échantillonnage utilisé pour adopter la recommandation de Santé Canada;
  2. 2. La mise en place d’un suivi des concentrations de plomb pour l’ensemble des robinets et fontaines des écoles et garderies utilisés pour la consommation d’eau des enfants afin d’obtenir un portrait clair de la situation. Lorsque requis, des stratégies de mitigation devront être mises en place et les robinets et fontaines hors-norme devront être condamnés et remplacés;
  3. 3. La mise en place d’un plan d’action, en collaboration avec les municipalités, afin de réduire l’exposition au plomb dans l’eau potable des résidences. Les éléments suivants devraient être inclus :
  • a. Exigences d’inventaire d’entrées de service en plomb ;
  • b. Exigences de remplacement d’entrées de service en plomb ou d’ajout de contrôle de corrosion ;
  • c. Exigences de communication des résultats au grand public (inventaire et concentrations de plomb).
  1. 4. Établir un mécanisme de suivi du plan d’action.

 
Le ministère de l’Environnement de la Lutte contre les Changements Climatiques (MELCC) a déjà recommandé en juin 2019 l’abaissement du niveau de plomb dans l’eau potable lors de la révision du Guide d’évaluation et d’intervention relatif au suivi du plomb et du cuivre dans l’eau potable. Aujourd’hui, le RQEP doit être modifié pour rendre l’abaissement de la norme obligatoire.

Réseau Environnement est conscient que l’implantation de ces mesures représente un défi de taille qui continuera de demander des efforts concertés de la part des gouvernements et des propriétaires d’immeubles. Toutefois, à travers ces recommandations, l’organisation voit l’occasion de préserver la santé publique et de continuer à améliorer la qualité de l’eau potable au Québec.

 

À propos de Réseau Environnement

Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement a pour mission de promouvoir les bonnes pratiques et l’innovation en environnement et agit comme catalyseur de solutions pour une société durable. Il regroupe des spécialistes des domaines public, privé et parapublic qui œuvrent dans les secteurs de l’eau, des matières résiduelles, des changements climatiques, des sols et eaux souterraines et de la biodiversité.

 

— 30 —

 

Renseignements :
communications@reseau-environnement.com

Personne-ressource :
Ikram Abdeljelil, Directrice secteurs techniques
Tél. : 514 270-7110 poste 329
iabdeljelil@reseau-environnement.com