Réforme du recyclage : Réseau Environnement salue la décision du gouvernement de moderniser la gestion des matières résiduelles au Québec

Montréal, 11 février 2020 – Réseau Environnement salue la décision du gouvernement du Québec annoncée par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, d’étendre le principe de la « responsabilité élargie des producteurs » (REP) aux entreprises qui mettent en marché les emballages, les contenants et les produits imprimés.

« Cette nouvelle REP pour les matières résiduelles recyclables s’inscrit directement dans la philosophie de l’économie circulaire, bien inscrite dans l’ADN de Réseau Environnement. Nous croyons que le gouvernement et ses partenaires ont raison de faire le pari que cette nouvelle approche favorisera une meilleure gestion des matières résiduelles et aussi un recyclage effectif de ces matières qui finissent trop souvent ailleurs que leur destination prévue » déclare Christiane Pelchat, présidente-directrice générale.

Réseau Environnement se réjouit de l’approche de gestion locale de ces matières qui est un élément de succès pour réduire notre empreinte environnementale.

Dans une perspective d’économie verte, Réseau Environnement réitère sa position quant au fait que cette optimisation de la collecte doit être intégrée dans une vision plus globale qui inclurait un certain nombre de mesures dont la mise en place de la traçabilité des matières recyclées pour connaître les flux ainsi que la taille et la qualité du gisement afin de promouvoir son utilisation locale.

 

À propos de Réseau Environnement

Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement a pour mission de promouvoir les bonnes pratiques et l’innovation en environnement et agit comme catalyseur de solutions innovantes pour une société durable. Il regroupe des spécialistes des domaines public, privé et parapublic qui œuvrent dans les secteurs de l’eau, des matières résiduelles, des changements climatiques, des sols et eaux souterraines et de la biodiversité.

 

— 30 —

Source :

Christophe Massamba
Réseau Environnement
[email protected]
514 270-7110 poste 344