Mémoire – Pour que les résidus ultimes le soient véritablement

Montréal, le 14 mai 2021 —Réseau Environnement dépose un mémoire intitulé Pour que les résidus ultimes le soient véritablement. Ce mémoire propose 20 recommandations qui sont autant de pistes de solutions pour exploiter toute la valeur de l’actuel « résidu ultime ». Elles sont regroupées en 4 grandes sections : recommandations générales, recommandations pour que les conditions économiques nécessaires soient en place, recommandations pour que les conditions techniques nécessaires soient en place et recommandations concernant des matières particulières.

Le 16 décembre 2020, le ministre Benoit Charette a mandaté le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) de tenir une enquête sur la gestion des résidus ultimes. En plus de brosser le portrait actuel de l’élimination des résidus ultimes et de la capacité d’élimination anticipée pour les 20 prochaines années, le BAPE doit notamment :

  • Analyser les méthodes d’élimination ou de traitement
    existantes ainsi que les technologies et mécanismes
    innovants, notamment ceux utilisés ailleurs dans le monde
    et dont le Québec pourrait s’inspirer pour récupérer des
    sources d’énergie ou des matières tout en favorisant
    les principes de l’économie circulaire et la réduction des
    émissions de gaz à effet de serre ;
  • Évaluer des mesures, solutions ou exigences visant
    à assurer une meilleure gestion des résidus ultimes en
    tenant compte des divers contextes régionaux.

Réseau Environnement souhaite contribuer plus particulièrement à ces deux derniers mandats.

Pour préparer ce mémoire, Réseau Environnement a rassemblé plus d’une vingtaine d’expertes et d’experts d’organisations très diverses au sein d’un comité qui a tenté de répondre à la question suivante : « Comment exploiter toute la valeur possible de l’actuel “résidu ultime” avant qu’il ne soit éliminé ? ».

La diversité des participants et participantes à ce comité a permis d’identifier des enjeux et des solutions communes à plusieurs intervenants du secteur des matières résiduelles. Le présent mémoire est le résultat des efforts concertés des membres et, par conséquent, représente la position de Réseau Environnement.

Ce mémoire propose 20 recommandations qui sont autant de pistes de solutions pour exploiter toute la valeur de l’actuel « résidu ultime ». Elles sont regroupées en 4 grandes sections : recommandations générales, recommandations pour que les conditions économiques nécessaires soient en place, recommandations pour que les conditions techniques nécessaires soient en place et recommandations concernant des matières particulières.

 

Consulter le mémoire

Mémoire: Pour que les résidus ultimes le soient véritablement

PARTAGEZ
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on email