Laval et Saint-Jean-sur-Richelieu gagnants de la meilleure eau municipale 2019

QUALITÉ DE L’EAU : OÙ PEUT-ON BOIRE LA MEILLEURE EAU POTABLE AU QUÉBEC ?

Le prix de la meilleure eau municipale décerné à la Ville de Laval lors du Symposium de Réseau environnement

Montréal, le 23 octobre – Le prix de la « Meilleure eau municipale » a été décerné le 23 octobre, à la Ville Laval, pour la station Pont-Viau,  par un jury indépendant, au cours du 42e Symposium sur la gestion de l’eau organisé par Réseau Environnement, le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec. Cet événement a rassemblé plus de 350 intervenants du milieu municipal, des représentants de nombreuses entreprises, des chercheurs et des consultants ainsi que des professionnels du secteur de l’eau potable, des eaux usées et des eaux pluviales.


Le prix du public a été attribué à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pour son usine de la Rive-ouest.

Pour participer au concours de la Meilleure eau municipale du Québec, les participants devaient attester la production d’une eau de qualité de deux à trois fois supérieure au Règlement sur la qualité de l’eau potable tout au long de l’année 2018. Une fois cette étape franchie, ils ont été évalués lors de dégustation à l’aveugle selon les critères de goût, de clarté et d’odeur, par le jury d’une part, et par le public d’autre part. 
 
A noter que 125 personnes (participants) sur les 2 jours du Symposium, ont goûté l’eau et on voté pour le prix du public.  

Seize stations de traitement de l’eau potable étaient finalistes à cette 6e édition du concours : Laval (usine Chomedey, Pont-Viau et Sainte-Rose), Saint Eustache, Gatineau (usines secteur Gatineau, Aylmer et Buckingham), Montréal (usine Pointe-Claire), Québec (usines Québec, Charlesbourg et Beauport), Lévis (usine UPE Desjardins), L’Assomption (usine Jean-Perreault), Saint-Jean sur Richelieu (usines est et ouest), Rouyn-Noranda, chacune s’est vu attribuer entre une et cinq étoile pour la qualité de son eau. 
 
À l’issue de la remise du prix du jury, Virginie Dufour, membre du comité exécutif de la Ville de Laval a déclaré : « notre municipalité est fière de voir ses efforts récompensés et de montrer ainsi un exemple de ce qui peut être réalisé pour le bien-être et la santé de ses citoyens. L’environnement et l’assainissement de l’eau sont certainement l’enjeu du 21e siècle et particulièrement en raison de notre caractère insulaire ».

En remportant le prix du jury, la Ville de Laval sera admissible au concours « Best of Best Taste » de l’American Water Works Association – AWWA* qui se tiendra en juin 2020. Ainsi, en 2018, la Ville de Sherbrooke, après avoir gagné le Concours de la meilleure eau du Québec 2017, avait remporté la médaille d’argent du concours de l’AWWA lors de l’édition 2018.

Pour sa part, Éric Desbiens, chef de la division eau potable de la Ville de Saint-Jean-Sur-Richelieu, qui a reçu le prix du public, a affirmé : « nous sommes heureux de remporter ce prix pour la 2ème fois (première fois en 2014). La satisfaction du public à l’égard de notre eau est la meilleure reconnaissance des efforts que Saint-Jean-Sur-Richelieu, ses gestionnaires et ses employés, consacrent depuis des années à l’amélioration constante de l’eau distribuée aux citoyens. »
 
Mme Christiane Pelchat, présidente et directrice-générale de Réseau environnement, a tenu à souligner que « ce symposium de 2 jours a démontré l’intérêt que porte le milieu municipal à la qualité de l’eau potable et que le Québec dispose des compétences nécessaires pour assurer un environnement sain à sa population. »

 

À Propos de Réseau environnement

Actif depuis 50 ans, Réseau Environnement regroupe des spécialistes de l’environnement, gens d’affaires, municipalités et industries du Québec afin d’assurer, dans une perspective de développement durable, l’avancement des technologies et de la science, la promotion des expertises et le soutien des activités en environnement, en favorisant et en encourageant :

  • les échanges techniques et commerciaux;
  • la diffusion des connaissances techniques;
  • le suivi de la réglementation;
  • la représentation auprès des décideurs;
  • l’assistance auprès des marchés interne et externe.
-30-

Renseignements

Christophe Massamba
Directeur communications, marketing et partenariats
Réseau Environnement
cmassamba@reseau-environnement.com | 514-270-7110 #344 | 514-553-3124