Sols contaminés : un plan d’action intégré et structurant pour une gestion responsable et une réhabilitation durable des sols

Montréal, le 16 août 2018 – Le plan d’action annoncé par le gouvernement du Québec concernant la gestion des sols contaminés répond aux revendications émises par Réseau Environnement au cours des dernières années. Ce dernier viendra mieux encadrer et grandement améliorer la protection des sols, leur valorisation et la réhabilitation des terrains contaminés, notamment en travaillant à mettre un frein à la problématique de disposition illégale des sols contaminés, pour laquelle il était urgent d’agir.

Réseau Environnement soutien le plan et ses cinq actions, soit la traçabilité obligatoire et performante, une association structurée entre la Sûreté du Québec et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, une criminalistique environnementale plus développée, un programme d’inspection renforcé et une réglementation plus coercitive. Pour atteindre une rigueur dans tout système de traçabilité et éliminer les risques de manipulation frauduleuse, il était nécessaire de publier des lignes directrices, tel que prévu dans le plan. De plus, les actions visant à solidifier la qualité des preuves dans les dossiers environnementaux contribueront à mieux combattre la criminalité environnementale et de mener à de vraies actions de coercition.

« Le plan d’action vient réguler le marché des sols contaminés pour assurer une gestion saine et durable des sols. Il s’attaque notamment à un système de disposition illégale très bien établi, dont les répercussions sont des plus néfastes pour l’environnement et la santé publique. Ce système est un vrai fléau qui perdure depuis des décennies. Réseau Environnement et ses membres militent depuis plusieurs années pour y mettre un frein et l’Association a d’ailleurs pris action en mettant sur pied en 2017 le système de traçabilité Traces Québec », a déclaré Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.

Le point culminant de ce nouveau plan d’action est une nouvelle réglementation plus coercitive, laquelle exigera le recours à un système de traçabilité pour tous les générateurs de sols contaminés et intervenants impliqués dans la gestion des sols contaminés au Québec, en plus de permettre davantage d’options de valorisation des sols. Réseau Environnement est très satisfait de la venue de ce nouveau cadre réglementaire et s’engage à le revendiquer pour qu’il soit implanté dans les plus brefs délais par le prochain gouvernement.

À propos de Réseau Environnement

Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement est une référence incontournable en matière d’excellence et agit comme catalyseur de solutions pour une société durable. L’Association représente plus de 2 000 membres des domaines public, privé, municipal et parapublic.

– 30 –

Renseignements :

Christine Bérubé
Vice-présidente | Communications, marketing et rayonnement
Réseau Environnement
(514) 270-7110, poste 325