Les Québécois appelés à réduire leur consommation d’eau et à faire un tri exemplaire des matières résiduelles

Montréal, le 1er mai 2017 – Les campagnes estivales d’économie d’eau potable PEEP et Tri-logique s’activent dès aujourd’hui à travers le Québec. Jusqu’au 4 août 2017, les citoyens sont invités à réduire leur consommation d’eau et à perfectionner le tri de leurs matières résiduelles en adoptant des comportements simples et judicieux en faveur de leur milieu de vie.

Par l’entremise de ces deux campagnes, Réseau Environnement met à disposition des municipalités des outils de sensibilisation à l’intention des citoyens ainsi que les services d’un agent de sensibilisation. « Ces programmes clés en main accompagnent les municipalités dans leurs efforts pour réduire la consommation d’eau et pour améliorer le taux de récupération des matières résiduelles. Il s’agit d’un instrument de plus pour les aider à atteindre les objectifs de la Stratégie d’économie d’eau potable et du Plan d’action de la Politique québécoise en gestion des matières résiduelles », explique Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.

L’eau, tout un trésor
Au coeur du Programme d’économie d’eau potable (PEEP), Fred la baleine invitepetits et grands à adopter des gestes simples pour réduire leur consommation d’eau et préserver cette importante ressource. Personnage central de la campagne 2017 nommée « L’eau, tout un trésor », Fred propose des astuces à la portée de tous, telles qu’arroser ses plantes avec de l’eau de cuisson refroidie, fermer l’eau lorsqu’on se lave le visage (économie pouvant atteindre jusqu’à 12 litres d’eau chaque minute) et laver les fruits et légumes dans un évier partiellement rempli d’eau (économie d’environ cinq litres d’eau à chaque fois). Moment fort de la campagne, la renommée Journée compte-goutte se tiendra cette année les 9 et 10 juin. Les citoyens seront alors invités à s’engager à adopter un nouveau geste pour réduire leur consommation d’eau au quotidien.
Le Québec est l’un des plus grands consommateurs d’eau au monde avec une moyenne résidentielle d’environ 386 litres d’eau par personne par jour (Environnement et Changement climatique Canada, données 2011). C’est 45 % de plus que la moyenne canadienne. La consommation à l’intérieur d’une résidence se répartie ainsi : 35 % douche et bain, 30 % toilette, 20 % lavage, 10 % alimentation et hydratation, 5 % ménage.

Le tri, c’est logique!
Le programme Tri-logique a pour objectif d’outiller et d’informer les citoyens à propos des bonnes pratiques de la récupération. Il vise également à mieux faire comprendre le principe et
l’application des 3R (réduire, réemployer, recycler). Le tri des déchets est un geste quotidien et facile une fois qu’on en connait les règles. C’est pourquoi cette année la campagne
propose des aimants aide-mémoire à l’intention des citoyens.

Chacun pourra donc aisément s’y référer pour savoir en un coup d’oeil ce qui doit être jeté, récupéré, composté ou encore envoyé dans un écocentre.

Sur 100 kg de matières recyclables générés par un ménage, seulement 62,5 kg se retrouvent dans le bac de récupération (Éco Entreprises Québec, 2015). En 2014, les Canadiens ont réacheminé 255 kg de déchets par personne vers des installations de recyclage ou de traitement des matières organiques. Au Québec, 324 kg ont été réacheminés. Le taux le plus élevé est à l’Île-du-Prince-Édouard avec 429 kg par personne (Statistique Canada, 2017).

Réseau Environnement compte sur le soutient de deux partenaires majeurs, le Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches (CCMCM) et Éco Entreprises Québec. « L’expérience fructueuse des deux dernières éditions de Tri-logique nous amène naturellement à renouveler notre participation cette année encore », explique Maryse Vermette, présidente-directrice générale de Éco Entreprises Québec, qui représente les quelque 3 400 entreprises qui compensent les coûts des services municipaux de collecte sélective. « L’économie circulaire demande l’engagement de chacun des intervenants de la chaîne de valeur de la récupération, et c’est le cas de nos entreprises. Mais le geste de récupération du citoyen est tout aussi essentiel si l’on veut donner une nouvelle vie aux contenants, aux emballages et aux imprimés et ainsi boucler la boucle du recyclage », a-t-elle conclu.

« Le CCMCM est fier de renouveler son engagement auprès de Réseau Environnement et de son programme Tri-logique afin d’appuyer les municipalités participantes dans leurs efforts de sensibilisation des citoyens à la bonne gestion des matières résiduelles. Nous sommes toujours à la recherche de partenariats pour faire avancer notre mission qui consiste à accroître la récupération et le recyclage des contenants multicouches, et celui-ci s’inscrit tout à fait dans cet objectif », soutien Isabelle Faucher, directrice générale, Conseil canadien des manufacturiers de contenants multicouches.

Votre municipalité ne participe pas? Il n’est pas trop tard! Pour en savoir plus sur le Programme d’économie d’eau potable, consultez le site peep.reseau-environnement.com, pour Tri-logique, le site tri-logique.reseau-environnement.com et sur les médias sociaux : Facebook Écoleau et Tri-logique et Twitter @ecoleau en utilisant le mot-clic #ecoleau et #trilogique.

Le déploiement de ces deux programmes est rendu possible grâce à la participation du gouvernement du Québec, d’Endress + Hauser, d’Éco Entreprises Québec, du Conseil canadien des manufacturiers de cartons multicouches et de la Fédération québécoise des municipalités.

À propos de Réseau Environnement
Réseau Environnement est un organisme à but non lucratif représentant plus de 2700 membres experts en environnement au Québec. Il est l’initiateur et l’organisateur d’AMERICANA et du Salon des technologies environnementales du Québec, publie la revue Vecteur Environnement, et prend position sur des questions touchant à de nombreux secteurs d’activité, tels que l’eau, l’air, les changements climatiques, les matières résiduelles, les sols et la biodiversité.

– 30 –

Source : Réseau Environnement Christine Bérubé | Directrice des communications et du marketing
514-616-8481 | cberube@reseau-environnement.com