Réseau Environnement annonce la mise en chantier de programmes pour soutenir les municipalités dans la bonne gestion de leur eau

Montréal, le 13 novembre 2014 – Réseau Environnement est fier d’annoncer la mise en chantier de deux programmes clés en matière d’optimisation de la gestion de l’eau pour les municipalités du Québec, soit le Programme d’excellence en eau potable – Distribution (PEXEP – D) et le Programme d’excellence en eaux usées (PEXEU). Ces deux nouveaux programmes viennent compléter l’offre de service de Réseau Environnement qui coordonne déjà un tel programme visant l’optimisation des pratiques dans les usines de traitement d’eau potable.

L’objectif du PEXEP – D et du PEXEU est d’offrir aux municipalités des outils concrets pour optimiser l’utilisation des infrastructures de distributions et de traitement des eaux usées afin, entre autres, que les citoyens obtiennent une eau de très grande qualité. Le Programme d’excellence en eau potable – Distribution sera offert aux exploitants de réseaux de distribution d’eau potable du Québec pour améliorer la qualité de l’eau sortant du robinet en optimisant certains critères comme le taux résiduel de chlore, la pression et le taux de bris. Le Programme d’excellence en eaux usées quant à lui fournira aux exploitants des usines de traitements des eaux usées des outils pour assurer un suivi pointu et optimiser des équipements de traitement. Ces deux projets sont maintenant en phase d’élaboration et passeront prochainement à la phase de projet pilote. Les villes éventuellement intéressées par ces projets peuvent contacter l’Association.

Le programme déjà offert par Réseau Environnement, le Programme d’excellence en eau potable – Traitement (PEXEP – T),  a été mis sur pied en 2000 par Réseau Environnement et est la version québécoise du Partnership for Safe Water de l’American Water Works Association (AWWA). L’AWWA est le plus important réseau de professionnels de l’eau au monde et est une référence dans le domaine de l’eau potable en Amérique du Nord. Au Québec ce sont 18 villes et municipalités comprenant 30 stations de traitement desservant 3,3 millions de personnes qui participent au PEXEP – T.