Réseau Environnement soutient la nouvelle Politique énergétique du Québec 2030 pour une société sobre en carbone


Montréal, le 7 avril 2016 – Réseau Environnement, le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, soutient la nouvelle Politique énergétique du Québec 2030 : L’énergie des Québécois – Source de croissance.

« L’accent mis sur l’efficacité et les innovations énergétiques ainsi que sur les énergies renouvelables dans la nouvelle Politique énergétique répond aux attentes de l’Association. Grâce à la nouvelle Politique énergétique, le Québec obtiendra une reconnaissance comme chef de file mondial de la transition énergétique à condition de développer avec audace et rigueur les filières industrielles de l’économie verte » a déclaré Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.

Des cibles ambitieuses pour une société sobre en carbone

Réseau Environnement accueille favorablement les cibles que s’est fixé le gouvernement pour réduire notre dépendance aux hydrocarbures, éliminer l’utilisation du charbon thermique et augmenter de 25% la part des énergies renouvelables dans la production totale d’énergie. Compte tenu de la spécificité des ressources du Québec, l’électrification des transports et le rôle de la biomasse doivent être essentiels pour assurer notre transition énergétique. La priorité du gouvernement, dans l’application de la Politique énergétique 2030, doit demeurer la décarbonisation de l’économie québécoise. Notre Association souhaite que la stratégie énergétique du Québec s’inspire d’un nouveau modèle d’économie circulaire qui vise une meilleure conception des produits et services en amont.

Création d’un nouveau modèle au service de la transition énergétique

Réseau Environnement voit également d’un bon oeil la mise sur pied d’un nouvel organisme responsable de tous les volets de la transition énergétique. Cette nouvelle administration permettra d’agir de façon concrète sur la transition énergétique et l’atteinte des cibles ambitieuses que se fixe le gouvernement du Québec. La mise en place d’outils et de services offerts par cette nouvelle entité devra se faire en concertation avec l’ensemble des parties prenantes afin de faciliter et d’encourager les comportements éco-énergétiques de l’ensemble de la société québécoise.
Réseau Environnement est convaincu que ses membres institutionnels, municipaux et privés seront à l’avant-garde du développement d’une société sobre en carbone.

À propos de Réseau Environnement www.reseau-environnement.com

Réseau Environnement est actif depuis plus de 50 ans et est le plus important regroupement multisectoriel de spécialistes en environnement au Québec, dont la mission est de promouvoir les bonnes pratiques et l’innovation en environnement. Réseau Environnement représente aujourd’hui plus de 2 700 membres, dont font partie 250 municipalités, 350 entreprises ainsi qu’une vingtaine d’organismes gouvernementaux et parapublics. Il regroupe une quarantaine de comités techniques, prend position sur une vingtaine de dossiers techniques annuellement, offre plusieurs programmes de soutien à la gestion environnementale aux municipalités, est l’organisateur d’Americana et l’éditeur de la revue Vecteur Environnement.

— 30 —

Source :
Manon Leenhardt Réseau Environnement Directrice par intérim Communications et Marketing Tél.: 514 270-7110 poste 343