Plus de 80 municipalités du Québec engagées collectivement pour la sensibilisation des citoyens à l’économie d’eau et à la saine gestion des matières résiduelles

Montréal, le 15 mai 2018 – Les campagnes de sensibilisations estivales PEEP et Tri-logique s’activent dès aujourd’hui à travers le Québec. Les citoyens sont invités à réduire leur consommation d’eau et à optimiser le tri de leurs matières résiduelles, grâce à l’adoption de comportements simples et judicieux en faveur de leur milieu de vie.

Réseau Environnement met à disposition de plus de quatre-vingts municipalités, des outils de sensibilisation ainsi que les services d’agents de sensibilisation.

Quand on se compare, on coupe!

Saviez-vous que les Québécois consomment en moyenne 260 litres d’eau par jour (Statistique Canada 2017), soit 6,5 fois plus que la moyenne mondiale? Sous le thème « Quand on se compare, on coupe! », la campagne 2018 du Programme d’économie d’eau potable (PEEP) invite les citoyens à faire un diagnostic de leur consommation en ligne sur le site Internet peep.reseau-envrionnement.com et rappelle les méthodes pour réduire sa consommation d’eau, telles que favoriser des douches de cinq minutes et installer un récupérateur d’eau de pluie. La campagne initie de plus les citoyens au concept de l’empreinte de l’eau, soit l’eau douce utilisée pour la fabrication d’un produit au cours des différentes étapes de sa production. Saviez-vous que 196 litres d’eau sont nécessaires à la fabrication d’un seul œuf, 2 500 à la fabrication d’un tee-shirt et que 255 à celle d’un verre de lait?

 

Le tri, c’est logique!

Mis sur pied en 2015, le programme Tri-logique a pour objectif d’outiller et d’informer les citoyens à propos des bonnes pratiques de la récupération. Il vise également à mieux faire comprendre le principe et l’application des 3R (réduire, réemployer, recycler). Le tri des déchets est un geste quotidien et facile une fois qu’on en connaît les règles. C’est pourquoi la campagne propose pour une deuxième année des aimants aide-mémoire à l’intention des citoyens. Chacun pourra donc aisément s’y référer pour savoir en un coup d’œil ce qui doit être jeté, récupéré, composté ou encore envoyé dans un écocentre. Saviez-vous que sur 100 kg de matières recyclables générés par un ménage, seulement 63,6 kg* s’est retrouvé dans le bac de récupération en 2014? Les Canadiens ont réacheminé 253 kg de matières résiduelles par personne vers des installations de recyclage ou de traitement des matières organiques. Au Québec, cette quantité est de 323 kg. Le taux le plus élevé est à l’Île-du-Prince-Édouard avec 426 kg par personne (Statistique Canada, 2017).

Réseau Environnement compte sur le soutien de partenaires, dont Éco Entreprises Québec, l’organisme qui représente les quelque 3 400 entreprises qui compensent les coûts des services municipaux de collecte sélective. La présidente-directrice générale, Maryse Vermette, estime que la sensibilisation des citoyens est l’un des prérequis pour favoriser un système performant : « La collecte sélective, c’est l’un des principaux moyens qu’ont les citoyens pour participer à l’économie circulaire », souligne-t-elle. « Si le geste de récupération est crucial, il est tout aussi important de bien le faire, en déposant la bonne matière dans le bon bac. D’où l’importance de la tenue d’activités de communication éducative comme celles du programme Tri-Logique ».

La conception et le déploiement de ces deux campagnes de sensibilisation sont rendus possibles grâce à la participation du gouvernement du Québec, d’Éco Entreprises Québec, du Conseil canadien des manufacturiers de cartons multicouches, d’Endress + Hauser et de la Fédération québécoise des municipalités.

Pour en savoir plus sur le Programme d’économie d’eau potable, consultez le site peep.reseau-environnement.com, pour Tri-logique, le site tri-logique.reseau-environnement.com.

À propos de Réseau Environnement

Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement est une référence incontournable en matière d’excellence et agit comme catalyseur de solutions pour une société durable. L’Association représente plus de 2 000 membres des domaines public, privé, municipal et parapublic.
* Étude de caractérisation résidentielle 2012-210, RECYC-QUÉBEC/Éco Entreprises Québec.

– 30 –

Source : Réseau Environnement
Christine Bérubé | Vice-présidente, communications, marketing et rayonnement

514-270-7110, poste 325 | cberube@reseau-environnement.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.