Loi sur la conservation des milieux humides et hydriques : Les professionnels de l’environnement et de la foresterie engagés pour un progrès des pratiques de gestion des ressources

Journee d’echange sur la biodiversite pour les acteurs municipaux  

Montréal, le 2 mars 2018 – Plus de 200 professionnels de la foresterie, de l’environnement et du milieu municipal ont pris part, le 1er mars à Québec, à une journée d’échanges, de formation et de conférences en lien avec la nouvelle Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques. Les participants ont convenu de l’avancée majeure que représente cette dernière en termes de gestion durable des milieux humides et se disent prêts à relever les défis et les enjeux qui y sont associés. Certaines inquiétudes ont également été soulevées, notamment concernant l’application réglementaire sur le terrain, qu’ils désirent voir accessible, simple et efficiente.

Organisée par les membres bénévoles de Réseau Environnement ainsi que l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, cette journée à l’intention des acteurs œuvrant dans les domaines de la foresterie et de l’environnement en milieu privé avait pour thème «Nouvelles exigences touchant les milieux humides et hydriques : changements sur l’aménagement du territoire et la foresterie ».

« Afin de s’assurer d’une compréhension commune entre les fonctionnaires, les professionnels du milieu et les 134 000 propriétaires de boisés du Québec, il est ressorti très fort, dans le cadre du colloque, que la communication, l’information et la sensibilisation allaient devenir la clé d’un atterrissage réussi sur le terrain de la nouvelle Loi et de ses exigences réglementaires. C’est une belle occasion de rassembler les forces vives de tous les milieux pour travailler ensemble à l’atteinte d’un objectif commun », a souligné François Laliberté, président de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec.

« La complémentarité des expertises des professionnels présents ainsi que la mise en commun de leurs préoccupations et leurs connaissances aura permis aux participants d’identifier des pistes de solutions constructives face aux changements anticipés, pour une meilleure gestion des milieux humides et hydriques », a affirmé Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement.

L’événement a d’ailleurs permis de rassembler de nombreux commentaires des participants sur une plate-forme numérique qui permettront de bonifier la consultation sur les éléments réglementaires de la Loi qui a cours actuellement. Des recommandations seront formulées dans les prochaines semaines à l’intention du gouvernement du Québec, lesquelles viseront à favoriser une transition réussie, une application réaliste, à assurer la concordance des textes réglementaires tant au niveau environnemental, agricole que forestier, ainsi que la rigueur scientifique, la clarté et la simplicité des outils d’aide à la décision.

À propos de Réseau Environnement  

Réseau Environnement est un organisme à but non lucratif représentant plus de 2 700 membres experts en environnement au Québec. Il est l’initiateur et l’organisateur d’AMERICANA et du Salon des technologies environnementales du Québec, publie la revue Vecteur Environnement, et prend position sur des questions touchant à de nombreux secteurs d’activité, tels que l’eau, l’air, les changements climatiques, les matières résiduelles, les sols et la biodiversité.

À propos de l’Ordre des ingénieux forestiers du Québec

Fondé en 1921, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec compte 2 000 membres œuvrant dans toutes les régions du Québec. Il a pour mission d’assurer la protection du public en matière d’expertise professionnelle dans le secteur forestier québécois.

– 30 –

Source : Réseau Environnement et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

Renseignements :
Christine Bérubé
Directrice des communications et du marketing | Réseau Environnement
Tél. : 514 270-7110 poste 325 | Cell. : 514-616-8481 | cberube@reseau-environnement.com
François-Hugues Bernier, ing.f.
Directeur des communications et de la formation continue | Ordre des ingénieurs forestiers du Québec
Tél. : 418 650-2411 poste 102 | Cell. : 418 572-9802 | francois.bernier@oifq.com