Campagne électorale : les priorités environnementales sectorielles de Réseau Environnement

Dans le cadre de la campagne électorale provinciale qui sera déclenchée cette semaine, Réseau Environnement attire l’attention des différents partis politiques et des électeurs sur une série d’enjeux environnementaux à prendre en compte.

Eau

Réduire les pertes d’eau et contrer le gaspillage :

  • se doter d’une stratégie à l’échelle de la province en publiant la Stratégie d’économie d’eau potable 2018-2025;
  • faire évoluer le Québec vers une gestion comptable de l’eau et outiller les municipalités à cet effet.

Protection des cours d’eau :

  • proscrire l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures en milieux humides et hydriques;
  • encadrer et favoriser le développement de la gestion durable des eaux pluviales et outiller les municipalités à cet effet dans un contexte d’adaptation aux changements climatiques.

Matières résiduelles

Développer un modèle économique sur l’économie circulaire à l’échelle du Québec :

  • élaborer une stratégie québécoise d’économie circulaire avec les parties prenantes;
  • développer et mieux structurer le marché des produits recyclés en poursuivant la modernisation des centres de tri et en déployant la traçabilité des matières recyclables;
  • exiger la recyclabilité de tout contenant et emballage.

Sols et eaux souterraines

Poursuivre la lutte à la disposition illégale des sols :

  • rendre la traçabilité des sols obligatoire en publiant le cadre réglementaire prévu au plan d’action sur les sols contaminés;
  • ouvrir la voie à la valorisation des sols faiblement contaminés.

Air et changements climatiques

Rendre le marché du carbone québécois plus efficient :

  • développer la capacité du Québec à générer des crédits compensatoires, notamment en élaborant de nouveaux protocoles pour les matières organiques, les milieux forestier et agricole, etc.

Financement des projets en changements climatiques :

  • mieux encadrer le financement provenant du Fonds vert dans une vision cohérente à long terme et améliorer sa transparence.

Biodiversité

Protéger les infrastructures vertes :

  • accompagner les municipalités dans la valorisation de la biodiversité urbaine pour contribuer aux objectifs de protection des territoires;
  • poursuivre le développement des trames bleues et vertes urbaines dans un contexte d’adaptation aux changements climatiques.